Je suis un secret

J

Perdue entre le noir et le blanc, je me suis construite quelque part dans l’imprécis, là où tout est relatif, et dépeint en nuances de gris. J’ai évolué là où la vérité est parfois détrônée par l’envie de survie. Là où la réponse dépendra toujours de qui pose la question. Oscillant entre la chaleur humide et la froideur raisonnée, je suis la brume dont on ne peut définir clairement les limites. Mystérieuse et énigmatique, je suis tout ce qu’on a envie de voir en moi. Aussi forte que fragile, aussi assumée que vulnérable, aussi sauvage et délurée que douce et féminine, je ne serai jamais la masse. Je suis le sweetspot.

Je suis celle que tu vas détester par envie. Je suis celle que tu vas défaire de jugements dans son dos avec tes amies. Parce que je suis celle pour qui ton homme fort et loyal va flancher sans jamais le regretter.

Je suis celle à qui il va se confier, discrètement et sans peur du jugement. Je suis celle à qui il va dire qu’il est un homme bien et aimant qui n’a jamais fait ça avant, pour s’en rassurer et m’en assurer. Je suis celle avec qui il va oser se laisser aller, parce qu’il sait que je comprends. Je vais être une partie de ses fantasmes, un morceau de ses envies. Je vais être son fruit défendu et son interdit. Je vais être celle à qui il va dire oui une couple de nuits. Je suis celle qui va le laisser s’approcher jusque dans sa peau pour se sentir vibrer, frissonner et désirée.

Mais je ne suis qu’un secret. Je suis celle que l’on cache, celle que l’on tait, celle dont on ne parlera jamais aux autres avec fierté. Je suis celle qui habite la partie sombre de l’âme. Celle qu’on gardera toujours pour soi sans se demander ce qu’il en est pour elle.

Je suis celle dont il va se désintéresser pour se ramener sur ce qu’il veut être plutôt que ce qu’il est vraiment. Je suis celle à qui il va rapidement écrire un message de rejet plein de respect. Et je ne serais jamais rien de plus qu’un secret, qu’une bride de temps, qu’une parcelle de folie qui aura passé dans sa vie. Je ne serai toujours qu’une histoire de fantasmes et de queue bandée. Ni première ni deuxième, juste la femme qu’il ne pourra jamais oubliée sans même l’avoir aimée.

Tu peux continuer à me détester, moi je vais continuer à l’utiliser juste pour m’amuser.

1 comment